Biodiversité

Outre sa valeur propre, la biodiversité nous permet de nous nourrir, de nous soigner, et contribue à l'adaptation et à l'atténuation du changement climatique.

infographie biodiversite /

 

BIODIVERSITÉ

Ensemble du vivant de la planète, la biodiversité recoupe l’ensemble des milieux naturels, des formes de vie et de leurs interactions.

 

Les transformations rapides du climat ainsi que l’activité humaine mettent en péril des pans entiers de la biodiversité, dont la préservation est pourtant essentielle.

Objectifs de Développement Durable associés

FRAGILITÉ DES ÉCOSYSTÈMES
ET DE LA BIODIVERSITÉ

La région héberge de nombreuses espèces, elle constitue le couloir de migration le plus fréquenté d’Europe de l’ouest.

 

 

CHIFFRE CLEF

Le quart de la biodiversité régionale serait menacé de disparition à court ou moyen terme.

De nombreuses espèces ont déjà disparu : la loutre et le castor d’Europe, le crapaud sonneur à ventre jaune ou l’euphorbe des marais…

En savoir plus

Biodiversité régionale : 472 espèces d’oiseaux, de même que 37 espèces d’amphibiens et reptiles, 526 espèces d’araignées, 60 espèces de coccinelles, 77 espèces de mammifères, 61 espèces de libellules, 54 espèces de criquets et sauterelles et 111 espèces de papillons.

 

5 MENACES PÈSENT SUR LA BIODIVERSITÉ

Le changement climatique n’est pas la seule cause de l’érosion de la biodiversité.

 

On compte également :

  •  l’artificialisation des sols qui détruit les écosystèmes et occasionne une fragmentation des habitats
  •  la surexploitation des ressources (surpêche, surexploitation des systèmes agricoles avec épuisement des sols…), rendant difficile le renouvellement des stocks de vie ou de matière
  •  les pollutions pétrochimiques, biologiques, pharmaceutiques comme les perturbateurs endocriniens
  •  l’invasion d’espèces exotiques qui peuvent engendrer le dysfonctionnement d’un écosystème

 

 

Conséquences du changement climatique : des exemples déjà observés

 

Modification des circuits de migration des oiseaux

En France : l’oie cendrée Anser n’était au début du XXsiècle, qu’une simple migratrice, traversant la France deux fois par an pour aller hiverner sur les bords de la méditerranée. Le réchauffement climatique lui permet désormais d’hiverner en France.

En région : diminution du nombre de passage par heure de la macreuse noire au cap gris nez (diminution de 83 % entre 1965 et 2006). Augmentation constante du nombre de cigognes blanches en hivernage en ex-Picardie. Le nombre de zones sur lesquelles des individus en hivernage ont été observés a été multiplié par 10.

 

Installation de nouvelles espèces animales et végétales

En France : expansion et déplacement d’espèces parasites et invasives (plantes et animaux) vers des altitudes et latitudes jusque-là épargnées. Exemples : la chenille processionnaire du pin ou le moustique tigre.

 

Modification des dates de feuillaison

L’apparition des premières feuilles est de plus en plus précoce, en lien avec la température plus élevée au printemps. Exemple : hêtre et chêne pédonculé.

 

Risque de manque d’eau

Certains systèmes naturels risquent d’être fragilisés par la diminution des ressources en eau liées au changement climatique.

sources

En 2050

La biodiversité se déploie dans des espaces naturels restaurés et préservés

1/ Les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques (trames vertes et bleues) sont maintenus et remis en état, permettant à la faune et la flore de circuler à nouveau librement.

 

2/ Les espèces animales ou végétales en danger sont protégées.

On peut citer la réintroduction du castor dans l’Avesnois.

 

3/ La biodiversité a continué de se développer en ville, notamment les abeilles et les arbres.

 

4/ Les forêts et les zones humides sont préservées.

Nous pouvons tou.te.s agir !

citoyen.ne.s :

« Je participe avec mes colocataires à l’opération "un carré pour la biodiversité" »

perso-citoyen

élu.e.s :

« Nous avons posé des ruches d’abeilles locales dans notre commune »

perso-elu

dirigeant.e.s :

« Le site de notre entreprise est reboisé et tient compte des corridors écologiques »

perso-entreprise