Consommation

Tous les produits que nous consommons ont des impacts sur l’environnement : ils ont besoin de matières premières et d’énergie pour être fabriqués, ils doivent être emballés et transportés (transport routier, aérien, maritime) et même s’ils sont recyclés, ils deviendront un jour des déchets.

infographie consommation /

L’empreinte carbone désigne la pression totale exercée par une population en termes d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle couvre à la fois les émissions directes et les émissions indirectes.

L’empreinte carbone par Français augmente

Alors que les émissions de GES directs augmentent, la quantité de GES émise pour satisfaire la consommation française, y compris les émissions liées aux produits importés, continue d’augmenter.

Consommer responsable nous permet de diminuer notre impact sur le climat.

 

En 2007, elle représentait 12 tonnes équivalent CO2 par an, contre 8 tonnes pour les GES émis sur le territoire

Définitions

EMISSIONS DIRECTES :

Ce qui est émis chez nous.

 

EMISSIONS INDIRECTES :

Ce qui est émis ailleurs mais qui nous est nécessaire.

Émissions issues de la consommation de biens produits en dehors du territoire pour la production de déchets, la fabrication de biens de consommation, les transports de marchandises…

Transport de marchandises en ville : le casse-tête du
dernier kilomètre

On assiste à une explosion du transport de marchandises dans les villes, avec le développement du commerce en ligne. Des véhicules effectuent par ailleurs des trajets à vide ou peu chargés.

 

Les véhicules de livraison représentent :

  • 10 % du trafic en ville
  • 40 % de la pollution et du bruit imputables au trafic local

 

En savoir plus

Les émissions indirectes d’un jean

Du champ de coton à la boutique, un jean peut parcourir jusqu’à 65 000 km, soit une fois et demie le tour de la Terre.

Objectifs de Développement Durable associés

Les déchets

En région, 3,7 millions de tonnes de déchets ont été produits en 2013, tandis que 56 % des déchets collectés étaient valorisés.

 

Depuis 1997, la part des déchets ménagers valorisés a été multipliée par 3,4.

 

Globalement, le tonnage collecté en Hauts-de-France baisse de 0,9 % par an depuis 2009 pour atteindre 3 261 milliers de tonnes en 2015.

 

Le traitement des déchets a représenté 7 % des GES en région en 2014.

CHIFFRE CLEF

Aujourd’hui, chaque Français produit 590 kg de déchets par an.

En Hauts-de-France, en 2013, ce chiffre s’élève à 617 kg.

sources

En 2050

La consommation, dont la ville est le lieu privilégié, s’est relocalisée et devient circulaire et responsable

Définitions

Analyse du cycle de vie

Méthodologie permettant d’évaluer les impacts environnementaux d’un produit, d’un service ou d’un procédé, de l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie.

 

Économie circulaire

Concept économique dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie.

 

Moins de gaspillage et une consommation plus responsable

Grâce au développement des filières de réemploi et grâce à l’information des consommateurs sur le cycle de vie des produits.

 

 

1. Certaines productions sont relocalisées en ville

Par exemple l’agriculture avec les fermes urbaines ou verticales, les jardins partagés, … et les transports de marchandises sont optimisés.

 

2. Les déchets sont recyclés

Les Fablab, des lieux ouverts où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, permettent de réparer des objets usagés et d’en concevoir de nouveaux.

Réparer, partager, mutualiser, produire soi-même, favoriser le tri et le recyclage. Ex : défi familles « zéro déchet »

 

3. De nouveaux modèles économiques ont émergé

La transformation de nos modes de consommation s’appuie entre autres sur le développement de nouveaux modèles économiques : l’économie de la fonctionnalité, l’économie circulaire ou encore l’économie collaborative…

En savoir plus

Selon l’ADEME, les Français pourraient réduire de 17 % leur empreinte carbone entre 2007 et 2030 grâce aux transformations de leurs modes de consommation.

Nous pouvons tou.te.s agir !

citoyen.ne.s :

« Je choisis mes produits en connaissant leur cycle de vie et leur empreinte carbone »

perso-citoyen

élu.e.s :

« Voici J’engage ma commune dans la démarche Territoire Zéro Déchet »

perso-elu

dirigeant.e.s :

« J’interroge la durabilité et la recyclabilité des biens que notre entreprise produit et que nous consommons »

perso-entreprise